Marc Barani, quand dessiner est un art de vivre

Il vient d’obtenir la plus haute distinction française dans le domaine de l’architecture. Mais loin d’être une finalité, il la voit plutôt comme une reconnaissance du travail accompli et une porte ouverte vers de nouveaux challenges.

 

marc-barani-photo-c-falize
Marc Barani ©C.Falize

Le lauréat du Grand Prix National de l’Architecture 2013 est niçois. Il s’appelle Marc Barani et lorsqu’on lui demande si cette récompense flatte son égo, il répond : « C’est important parce que ça motive les équipes. L’égo ? Je me dis tout simplement que mon engagement n’a pas été inutile. » L’équipe est au coeur de son travail. Il ouvre son agence en 1989 avec Birgitte Fryland, scénographe de profession et oeuvre au quotidien avec des architectes, des designers, des paysagistes… « L’architecture consiste à dessiner un art de vivre. Je crois à l’implication de l’architecte dans le monde, une implication politique, économique, sociologique. Je me dois de prendre position dans un contexte. Personnellement, je ne fais pas de l’architecture pour me faire plaisir. » On le croit volontiers quand on regarde ses réalisations passées et en cours. La gare des tramways de Nice, c’est lui – il a d’ailleurs reçu l’Équerre d’Argent du Moniteur grâce à elle –, la restauration du cabanon de Le Corbusier, lui encore. Cet automne, l’Atelier Marc Barani livrera l’institut d’hébergement et de recherche pour la maladie d’Alzheimer, à Nice. Il signera également le Dojo de Valbonne, le Centre de Congrès de Nancy, la Fondation Culturelle Rafic Hariri à Beyrouth. Parallèlement à ses nombreux projets publics, Marc Barani réalise des villas pour des particuliers. « Un travail où le rapport est plus direct, car le propriétaire s’y investit personnellement. » Difficile donc de définir Marc Barani qui, lui-même, ne tient pas à l’être. « Je crois à l’importance du croisement des regards, aux visions multiples sur un projet. Ensuite, je laisse des témoignages, rien de plus. » Point final.

Atelier Marc Barani
27, boulevard Joseph Garnier
NICE
Tél. : +33 (0)4 93 51 08 10