Après 99 ans, Fabergé dévoile un nouvel oeuf impérial

C’est à Doha, au Qatar, à l’occasion d’une exposition de joaillerie et de montres de luxe que Fabergé a dévoilé son premier oeuf impérial en 99 ans.

Après une absence de près de 100, Fabergé dévoile une nouvelle création spectaculaire en collaboration avec la famille Al Fardan, l’une des plus renommée dans le monde des collectionneurs de perles.

Appelé « Oeuf de perle Fabergé », cette création est incrustée de 139 perles fines, 3.300 diamants, ainsi que d’autres pierres précieuses.
Chacune des perles qui composent cette nouvelle pièce d’art a été sélectionnée par Hussain Ibrahim Al-Fardan parmi sa collection personnelle. La Maison Fabergé est quant à elle à l’origine de l’ingénieux mécanisme qui permet à l’œuf de tourner sur lui-même et d’ouvrir simultanément six compartiments, révélant ainsi un ultime trésor : une perle du Golfe Persique de 12.17 carats, exceptionnelle de par sa pureté et sa teinte grise inhabituelle.

 
Oeuf de perle Fabergé

 
Il s’agit du premier oeuf du célèbre joaillier depuis celui fabriqué pour le Tsar Nicolas II et qui a été commandé pour son épouse Alexandra quelques mois avant qu’il ne soit chassé par le Révolution bolchévique de 1917. Selon Fabergé, 50 oeufs au total ont été fabriqués, dont 43 ont survécus à la Révolution bolchévique.

Les oeufs de Fabergé sont des objets précieux créés par le joaillier Pierre-Karl Fabergé. Les plus célèbres ont été créés pour Alexandre III et et Nicolas II de Russie, qui les offraient à leurs épouses pour la fête de Pâques.
 
Oeuf de perle Fabergé
 
Selon une porte-parole de Fabergé Alize Morand, la nouvelle création sera proposée à la vente à l’issue de l’exposition de cinq jours à Doha. Plusieurs acheteurs potentiels se sont manifestés et l’objet a été estimé à deux millions de dollars. Mme Morand a estimé que le prix sera déterminé lors des offres d’achat.