SOLAR1 MONTE-CARLO CUP

Bienvenue dans le futur !

Monaco, 11 juillet 2015 – En cette journée de célébration des 10 ans de règne de S.A.S. le Prince Albert II, les 16 équipages de la Solar1 Monte-Carlo Cup, le seul rassemblement en Méditerranée de bateaux propulsés à l’énergie solaire, ont eu la visite surprise en mer du Souverain, qui a tenu à venir les encourager, affirmant ainsi son attachement à la promotion des énergies renouvelables.

« Organisée en collaboration avec Solar1, cette compétition est tout à fait en ligne avec la politique de notre Souverain‎, qui est également le président du Yacht Club de Monaco, puisque nous voulons le plus possible être responsables de nos actes eu égard à l’environnement. C’est également une sorte de retour dans le temps. On ne peut s’empêcher de faire un parallèle avec les premiers meetings de canots automobiles de 1904 où à l’époque de jeunes industriels, tout aussi passionnés, présentaient et testaient, ici même en Principauté, leurs dernières nouveautés en matière de motorisation et notamment les moteurs à explosion embarqués pour la première fois sur des canots automobiles. Et 110 ans plus tard, c’est exactement ce même esprit de « pionnier » que l’on retrouve dans cette compétition ; seule la source d’énergie a changé », observe Bernard d’Alessandri, le Secrétaire Général du Yacht Club de Monaco.

La majorité des 16 embarcations a été imaginé et conçue par de jeunes étudiants en ingénierie, venus d’Europe et de Russie, répartis sur 6 nations, désireux de faire la promotion de la propulsion à l’énergie solaire et de démontrer sa faisabilité et ses performances. Certaines de ces libellules solaires peuvent atteindre, grâce à l’énergie du soleil uniquement, une vitesse de pointe de près de 25 nœuds et surtout une indépendance énergétique totale sans limite d’autonomie.

« L’industrie de l’énergie solaire est en pleine croissance ; et nous acteurs de la grande plaisance nous sommes très concernés par son développement », commente Sergei Dobroserdov, président de Solar 1, à l’initiative du projet aux côtés du Yacht Club de Monaco et avec le précieux concours de l’ingénieur Marco Casiraghi.  

La deuxième édition de la Solar 1 – Monte-Carlo Cup powered by the YCM est composée de trois épreuves que sont la régularité avec 30 tours sur un parcours de 1 mille nautique en pleine mer dans la baie monégasque, un concours de manœuvrabilité avec un slalom, dont les bouées sont mouillées au sein même de la YCM Marina ainsi que des duels de vitesse. Ces épreuves, calquées sur celles du début du siècle dernier lors des meetings de canots automobiles, sont autant d’opportunités au service de l’innovation, pour tester sur le terrain ces unités du futur, réparties en deux catégories (A class et Open class) et mettre en pratique l’imagination technologique et écologique.

A noter qu’en complément des recherches sur les moyens de propulsion à l’énergie solaire, ces engins futuristes voient aussi s’affronter plusieurs conceptions de coque, entre monocoques, multicoques et hydrofoils.

A l’issue des deux jours de compétition, l’on assiste à une véritable domination hollandaise dans les deux catégories, avec les deux vainqueurs de l’an dernier qui conservent leur titre. En Open Class, l’équipe de Clafis Private Energy Solar Team, réalise une nouvelle fois le doublé, en classant ses bateaux sur les deux premières marches du podium, tandis que le Dutch Solar Boat Team s’impose en A Class Challenge.

« C’était très instructif et un vrai défi que de pouvoir naviguer dans des conditions de mer différentes d’une journée à l’autre. Cela nous a permis d’améliorer les fonctions techniques du bateau pour pouvoir naviguer sur tous types de plans d’eau. Le bateau est très long, il fallait être très attentif pour se diriger et garder le cap. Nous sommes très heureux d’être à Monaco, il n’y a pas meilleure place pour inspirer les super-yachts et démontrer qu’il est possible d’utiliser des énergies propres.  En plus de la course, l’esprit d’équipe est très fort, et le partage avec les autres teams est très constructif, nous comparons les innovations techniques et trouvons de nouvelles idées… » a déclaré Gerard van der Schaar, le pilote vainqueur pour la deuxième année consécutive.

Temps fort de cette édition, la création par le Yacht Club de Monaco de l’International YCM Speed Record for Solar Boats, en collaboration avec l’UIM (Union Internationale Motonautique), dont l’objectif est de pouvoir établir un record de vitesse « étalon », qui pourra ensuite être tenté sur tous les plans d’eau du monde… Il s’agit d’un record de vitesse lancé, sur une distance d’un huitième de mille nautique. C’est Gerard van der Schaar, le pilote de Clafis Private Energy Solar Team I qui établit le tout premier record en 18,753 secondes, soit une vitesse de 23,996 nœuds.

Record à battre et rendez-vous l’année prochaine toujours sous le soleil !

BD_Solar1 Monte Carlo Cup_6@FranckTerlin

BD_1281@FTerlin

BD_Solar1 Monte Carlo Cup_5@FranckTerlin

BD_Solar1 Monte Carlo Cup_3@FranckTerlin

 

Classement général final Solar1 Monte-Carlo Cup


Open Class
1er        Clafis Private Energy Solar Team I                          Pays-Bas         800 points      

2e         Clafis Private Energy Solar Team II                         Pays-Bas         600 points

3 e           Tu Delft                                                                         Pays-Bas         450 points

 
A class

1er        Dutch Solar Boat Team                                              Pays-Bas         700 points      

2e         SCIGRIP                                                                         Pologne           700 points

3 e           Han Solar Boat Team                                               Pays-Bas         450 points

 

Résultats : Site du Yacht Club de Monaco : www.ycm.org

Contacts Presse : YCM – Tél : (377) 93 10 64 09 – E-mail : presse@ycm.org