Quand Dior réinterprète ses classiques

Pour célébrer l’ouverture de la nouvelle boutique Dior à Pékin, la Maison propose en édition limitée une sélection d’intemporels revisités dans des couleurs chères à la culture chinoise comme à Christian Dior.

image

La sélection de maroquinerie, joaillerie et horlogerie met à l’honneur le rose, « la plus douce des couleurs, celle du bonheur et de la féminité » selon Christian Dior et celle de la jeunesse et de la tendresse dans l’imaginaire chinois. Le rouge, appelé « couleur de la vie » par le couturier et symbole en Chine de bonheur, de chance et de fidélité a également été mis en avant. Le Lady Dior en cuir de vachette argenté effet miroir s’est paré pour l’occasion de nouveaux charms. Le « i » de Dior n’est plus argent mais doré, le « o » est incrusté de pierres roses scintillantes et le « r » est revêtu de noir. L’édition spéciale de la montre Dior VIII Grand Bal « Plissé » est en céramique noire et or rose tandis que le fermoir du sac Diorama en lézard argenté est serti de brillants roses. Enfin, les colliers et bracelets de la collection Rose des vents pensés pour la boutique pékinoise sont ornés en leur centre d’une pierre précieuse écarlate.

image

image

image

www.dior.com
38 Boulevard de la Croisette,
06400 Cannes
04 92 98 98 00