5 aliments que l’on ne devrait jamais consommer (selon un nutritionniste)

Selon une formule bien connue le bonheur est dans l’assiette, mais les médecins, nutritionnistes
et cancérologues, s’accordent aussi à dire que la santé s’y trouve tout autant.

Amis gourmets, si le gras est décrit en cuisine comme un révélateur de goût, force est de constater que les fruits et légumes frais ont un bien meilleur effet sur notre organisme qu’une belle pièce de boeuf cuite au beurre.

image

La santé et le bien être passent également par l’assiette. Certains grands Chefs l’ont d’ailleurs bien compris et proposent désormais des menus « healthy », « detox » ou encore sans gluten, toujours aussi gustatifs mais qui mettent l’accent sur la santé. C’est le cas notamment de Joel Robucon, le Chef aux 28 étoiles Michelin, co-auteur du livre Food & Life, le goût et la vie.

image

Mais quel est l’avis d’un professionnel sur le sujet ?
La nutritionniste Louise Cavanough dresse pour nous la liste des 5 aliments à bannir (au possible) de son alimentation :

– 1. Les jus et smoothies vendus dans le commerce. Ceux-ci sont généralement bourrés de sucres et contiennent très peu de nutriments. Les smoothies et les jus doivent être consommés relativement rapidement après qu’ils aient été produits pour assurer que tous les éléments nutritifs des fruits et légumes sont encore disponibles.

– 2. Les produits laitiers à faible teneur en matières grasses. Manger des produits laitiers faibles en gras pour perdre du poids est en fait contre productif explique Louise Cavanough, parce que la graisse possède un facteur rassasiant. Lorsque vous consommez un produit dont la graisse a été enlevée, il ne vous sustente que très peu, ce qui signifie que vous allez bientôt avoir de nouveau faim.

– 3. Les sauces préparées vendues dans le commerce. Celles-ci sont chargées de sucre, sel, conservateurs… Préparer un plat dans ces sauces transformées est le meilleur moyen de ruiner un repas nutritif selon la nutritionniste.

image

– 4. Les œufs de batterie. Outre le fait que les méthodes agricoles qui produisent ces œufs sont selon Louise Cavanough cruelles et barbares, les poules pondeuses sont en relative mauvaise santé et nourries d’une alimentation tout sauf naturelle.

image

– 5. La margarine. Riche en acides gras trans; et ceux-ci sont formés par le processus d’hydrogénation qui transforme les huiles végétales liquides à l’état solide. Les gras trans bouchent les artères ce qui a un effet désastreux sur la santé cardiovasculaire.