Baselworld 2016 : direction les étoiles…

C’est l’un des rendez-vous les plus importants au monde pour les professionnels de l’horlogerie et de la bijouterie. Retour sur les dernières tendances du salon qui se tenait du 17 au 24 mars dernier à Bâle, en Suisse.

Avec près de 1 500 marques présentes issus de 40 pays différents réparties sur un espace de plus de 141 000 m², le Baselworld est un écrin d’exception débordant de joyaux empreints de rêve, de pierres précieuses, de détails étincelants…

DiorDior

Objectif la lune
Direction les étoiles avec la « Classique Phase de Lune Dame 9088 », garde-temps féerique de la maison Breguet. Le voyage nocturne se prolonge avec le design songeur de la montre Dior VIII Grand Bal et celui de la Premier Moon Phase 36mm, garde-temps bleu nuit signé Harry Winston. La lune, cette muse, cette déesse lumineuse, comme en témoigne la nouvelle Omega Speedmaster qui va jusqu’à afficher les différentes phases de la lune sur son cadran. Un éloge à l’astre bienveillant que l’on retrouve chez Zenith, avec le grand retour de l’Elite 6150.

Hublot 2Hublotzenith 2ZenithBREGUETBreguetrolexRolex

Jeux de lumières
Chez Chanel, retour vers le futur avec la réinterprétation de sa montre J12 à force de jeux de lumières. Du côté de Blancpain, place à la célébration des 60 ans de l’unique et étincelante « Ladybird ».La maison Hublot, elle, abat sa carte de l’audace en présentant sa Big Bang Unico sapphire au boîtier presque invisible. Chez Breitling, on joue sur les codes de l’obscurité, celles de la Bentley B05 Unitime. Enfin Rolex mise sur le charme éblouissant de la Pearlmaster 39 (Oyster Perpetual). Pure magie…