Dior explore la couleur au cœur de son nouveau livre, « L’Art de la Couleur »

Dior s’est penché sur la couleur qui, d’après la Maison, rendrait les femmes heureuses. Son nouveau livre, « Dior, l’Art de la Couleur », met en scène un maquillage inspiré à travers 12 chapitres, explorant chacun une nuance phare illustrée par des photographies et œuvres d’art.
En 1949, le « Rouge Dior » façonne l’identité de la Maison et fait triompher la féminité par cette bouche écarlate. Le mythe se poursuit en 1967 lorsque Dior choisit Serge Lutens comme Directeur artistique du Maquillage et de l’Image, qui marquera les treize années suivantes d’une liberté créative éminente. Les audaces chromatiques se prolongent avec Tyen qui prend sa suite en 1980 et se perpétuent jusqu’à nos jours avec Peter Philips, Directeur de la Création et de l’Image du Maquillage Dior depuis 2014. L’univers créatif de chacun se déploie dans cet ouvrage revenant sur les nuances qui ont scellé le destin de la Maison.

Pour Peter Philips, « la couleur permet de communiquer de manière exceptionnelle. Il est possible d’exprimer avec la couleur ce que les mots ne peuvent pas dire. Pour moi, la couleur est l’incarnation des émotions. »
Serge Lutens, Catherine Aubert, 1968

cover-serge-lutens-catherine-aubert-1968-serge-lutens-fondation-serge-lutens

© Serge Lutens / Fondation Serge Lutens
Les grandes signatures du Maquillage ont été invitées à s’inspirer de 12 teintes phares de la Maison pour exprimer leurs processus créatifs, mais aussi dévoiler la riche histoire de la Beauté Dior. Blanc, argent, nude, rose, rouge, violet, bleu, vert, jaune, or, gris et noir sont les nuances invoquées dans chacun des chapitres. Le livre, complété par le « Cahier Peter Philips » et une chronologie, devient presque lui-même une toile et évoque le pouvoir de la couleur, son effet quasi mystique sur l’œil, mais aussi sur l’âme.

« Dior, l’Art de la Couleur » met en miroir différentes époques et œuvres d’art, invitant le lecteur à plonger au cœur des audaces chromatiques qui ont bâti la réputation de la Maison. Les références empruntées au monde de la peinture, de la littérature, de la photographie font dialoguer croquis, sculptures, peinture, panneaux publicitaires, photographies… Tout cela entrecoupé des interviews des trois Directeurs artistiques : Serge Lutens, Tyen et Peter Philips.