Exposition « Brigitte Bardot, un mythe de Saint-Tropez »

Et Dieu créa… Brigitte Bardot

Premier événement de l’année, le musée de la Gendarmerie et du Cinéma de Saint-Tropez présente à partir du 1er février une exposition de photos inédites de Brigitte Bardot. A découvrir jusqu’au 15 janvier 2018.

Brigitte Bardot et Saint-Tropez… plus qu’une histoire d’amour, c’est une relation indissociable lorsque l’on évoque l’une ou l’autre, l’icône du cinéma des années 60 et la ville où elle s’est établie depuis 1958, au point qu’on pourrait croire que BB a découvert Saint-Tropez, petit port de Méditerranée, un beau jour de 1956 à l’occasion du tournage de « Et Dieu créa la femme… ». Inauguré en juin dernier, le musée de la Gendarmerie et du Cinéma lui a naturellement consacré une place de choix dans son exposition permanente, au deuxième étage, dans l’espace réservé aux actrices, où affiches, photos, extraits de films et de chansons ainsi qu’un buste de Marianne, la représenteront.

French-goddess-Brigitte-Bardot-in-Saint-Tropez-1

Mais, à partir du 1er février, l’hommage à Brigitte Bardot occupera aussi une partie du rez-de-chaussée du musée, sous la forme d’une exposition de photos inédites, car réalisées le plus souvent par des photographes locaux ou amateurs, montrant la plus célèbre de nos concitoyennes dans son environnement tropézien. On y verra ainsi la star dans des lieux qui ont marqué le Saint-Tropez insouciant et joyeux des années soixante, le Gorille, le Café des Arts, le Club 55, le Voom Voom, la boutique Choses…, et en compagnie de personnalités qui ont, elles aussi, laissé leur empreinte dans les mémoires tropéziennes : Jacques Charrier, Françoise Sagan, Roger Vadim, Eddie Barclay… On retrouvera aussi Brigitte Bardot aux côtés de Louis de Funès et de l’équipe du tournage du Gendarme et les extra-terrestres, ou en train d’écouter la musique d’un groupe de jazz manouche qu’elle fera ensuite découvrir à la France entière : les Gipsy Kings. Ou bien encore des clichés de l’insolente beauté de la jeune actrice posant sur un ponton devant la Madrague ou sur la coque en vernis d’un Riva.

16423109_1410468788998100_957832392277397925_o

16601975_1410468612331451_2771667094434668043_o

Enfin, comment ne pas évoquer l’égérie de la défense du monde animal tant le nom de Brigitte Bardot est depuis trois décennies associé à la Fondation qu’elle a créée et financée en 1986, notamment en vendant aux enchères ses bijoux et autres objets et effets personnels ? De l’inauguration du local de la Fondation jusqu’au baptême du bateau de l’association Sea Shepherd qui porte son nom, une vingtaine de clichés témoignent de son ardeur et de son engagement pour cette cause dont elle reste et demeure une figure de proue nationale.

201702_bardot_affiche


Exposition du 1er février 2017 au 15 janvier 2018.
Horaires d’OUVERTURE :
Du 2 janvier au 31 mars : 10h-17h30 (dernière entrée à 17h) • 1er avril au 13 juillet : 10h-18h30 (dernière entrée à 18h) • 14 juillet au 31 août : 10h-21h (dernière entrée à 20h30) • 1er septembre au 31 octobre : 10h-18h30 (dernière entrée à 18h) • 1er novembre au 31 décembre : 10h-17h30 (dernière entrée à 17h).
Le musée sera fermé le 1er janvier, du 16 janvier au 31 janvier, le1er et 17 mai et le 25 décembre.
Entrée : 4 euros.