Journée chargée en émotions au Festival de Cannes

Hier était un jour particulier au festival de Cannes. Malgré le fourmillement et l’effervescence habituels, elle a débuté dans le recueillement.

En milieu d’après-midi, Thierry Frémaux, le délégué général du Festival, a tenu à faire respecter une minute de silence en la mémoire des victimes de l’attentat de Manchester. « Nous sommes un festival de paix, de partage. Nous voulons réaffirmer que tant que nous serons tous ici, cela le demeurera », a-t-il lancé, entouré d’Isabelle Huppert et de David Lisnard, le maire de Cannes.

Un tapis rouge en or massif…

Un peu plus tard, la tristesse a fait place à une émotion plus douce. Dans le cadre des festivités organisées pour sa 70e édition, le FIF a rassemblé 115 personnalités du cinéma (dont d’anciens « palmés ») pour une séance photo géante, ainsi qu’une montée des marches exceptionnelle.

Dans le lot, on trouvait Laurent Cantet (2008), Cristian Mungiu (2007), Jerry Schatzberg (1973), Claude Lelouch (1966), Michael Haneke (2009 – 2012), Jane Campion (1993), Ken Loach (2006 – 2016), Nanni Moretti (2001), Costa Gavras (1993), Bille August (1988 – 1992), Mohammed Lakdar-Hamina (1975) Agnès Varda (Palme d’honneur 2015), Jean-Pierre Léaud (Palme d’honneur 2016), ou encore Oliver Stone, Nastassja Kinski, Gaspar Noe, Abel Ferrara, Salma Hayek, Sofia Coppola. Liste non exhaustive, évidemment.

 

Disparition d’une légende

Ce mardi a également été marqué par la mort de Roger Moore, à l’âge de 89 ans. James Bond préféré de nombreux cinéphiles, l’acteur britannique Roger Moore s’est éteint en Suisse, après avoir lutté contre un cancer.

Celui qui a incarné le plus célèbre des agents secrets à six reprises, mais aussi joué dans les séries Le Saint et Amicalement vôtre, était un habitué de Cannes. Sur cette photo d’archive tweetée par l’AFP, on le voit notamment au bras de Barbara Bach pour présenter L’espion qui m’aimait, en 1977.

Divinement parées avec Chaumet et De Beers

Comme toujours à Cannes, la fête a repris ses droits une fois la nuit tombée. A l’occasion d’une soirée exceptionnelle marquant le 70e anniversaire du FIF, plusieurs actrices et une chanteuse avaient choisi le joaillier Chaumet pour mettre encore plus en valeur leur élégance naturelle.

Devant les flashs, Uma Thurman, Ludivine Sagnier, Bérénice Bejo ainsi qu’Izia Higelin ont eu un franc succès.

L’actrice chinoise Fan Bingbing, elle, a opté pour des pièces De Beers lors du photocall avec les membres du Jury et invités spéciaux qui s’est tenu à l’occasion du 70ème anniversaire du Festival de Cannes.

Never-ending party

Sinon, lundi soir, jusqu’à tard dans la nuit, le Nikki Beach a vibré au rythme de l’after party organisée pour le lancement de Mise à mort du cerf sacré, une réalisation de Yorgos Lanthimos qui a globalement divisé les festivaliers.

Une chose est sûre : la fête a été réussie. On y a croisé Nicole Kidman avec son mari, Keith Urban, mais aussi Colin Farrell ou encore Barry Keoghan et Raffey Cassidy.

Photos Dave Benett