Le 1er juillet, Monaco se transformera en piste de danse à ciel ouvert

Le 1er juillet, Monaco accueillera la première édition de F(ê)aites de la danse. Un événement qui promet une nuit entière de performances autour de la Place du Casino.

Plus de 250 artistes, danseurs professionnels et amateurs s’y donneront rendez-vous. Pour faire le show, évidemment. Mais aussi inciter le public à entrer dans la danse, de 18 heures à 6 heures du matin.

C’est la principale ambition de cette soirée orchestrée par Jean-Christophe Maillot, chorégraphe des Ballets de Monte-Carlo :

« Avec la diversité de spectacles, de concerts, d’animations et de performances en tout genre que nous allons proposer au public, les 5 000 personnes attendues ne pourront pas ne pas trouver une bonne raison de danser.  Le rapport artiste public sera complètement renversé : Les danseurs ne dansent pas pour le public, ils viennent faire danser le public. »

Tout le programme est à considérer sous cet angle, à l’image du Marathon de la Danse qui servira de coup d’envoi à cette nuit blanche de la danse.

Une barre géante sera installée sur la Place du Casino et permettra en début de soirée au public de s’échauffer aux côtés des danseurs des Ballets de Monte-Carlo qui seront là pour les encadrer.

Cette barre s’achèvera par l’arrivée sur scène d’Antonio Castrignanò et son orchestre des Pouilles qui entraineront le public dans des tarentelles endiablées.

Rétro Dancing proposera à ceux qui apprécient le rock des années 50 et la Dolce Vita de danser sur une musique toute en élégance.

Les danses de salon seront aussi de la fête : Valse anglaise, Tango, Fox-trot Charleston, Valse viennoise, Samba, Rumba, Cha Cha Cha, Jive, Paso doble, etc.

Jusqu’au bout de la nuit

F(ê)aites de la danse exploitera au maximum l’espace urbain de la Place du Casino pour proposer des spectacles inattendus : Les Échassiers pneumatiques et Les Yamakasi feront une démonstration de leur art acrobatique qui donne le frisson.

Le patin Libre révolutionnera les codes sur bitume du patinage artistique. Une Battle Hip Hop verra s’affronter les meilleurs danseurs de la discipline ainsi que les amateurs et les débutants. Des projections géantes illumineront la place du Casino.

À minuit, le rythme ne faiblira pas car Les Ballets de Monte-Carlo, présenteront au beau milieu de la Place du Casino une création endiablée sur la musique d’Antonio Castrignanò.

Un flash mob réunira ensuite la compagnie, Antonio Castrigano et tout le public. La Place du Casino prendra enfin des airs de Dancefloor géant en plein air rythmé au son de l’électro la plus trépidante.

Puis la scène de l’Opéra Garnier se transformera en discothèque animée DJ Greg Boust qui fera danser le public jusqu’à l’aube.