Pour sa nouvelle collection Ingenieur, IWC Schaffhausen puise dans son héritage

À l’occasion du 75e Goodwood Members’ Meeting, IWC Schaffhausen a présenté une nouvelle ligne Ingenieur.

La course automobile historique qui se tient dans le sud de l’Angleterre constitue le cadre idéal pour dévoiler la nouvelle collection dont le design s’inspire très fortement des premières générations de cette famille de montres des années 1950 et 1960.

« Aujourd’hui, la nouvelle collection revient à ses racines en s’inscrivant à nouveau très clairement dans la lignée de ces premiers modèles Ingenieur, comme en témoigne, outre le boîtier rond classique, le cadran avec ses aiguilles imposantes et ses index dotés d’éléments lumineux », explique Christoph Grainger-Herr, le patron d’IWC Schaffhausen.

L’Ingenieur Automatic est une montre classique à trois aiguilles, dotée d’une fenêtre de la date à « 3 heures » pour un diamètre total de 40 millimètres.

Elle est disponible en trois variantes. Deux modèles présentent un boîtier en acier fin, ainsi que des aiguilles et des index rhodiés. Le premier dispose d’un cadran argenté et d’un bracelet en alligator noir, tandis que le deuxième est doté d’un cadran noir et d’un bracelet en acier fin.

La troisième variante, la référence, arbore un boîtier en or rouge 18 carats, un cadran ardoise, des aiguilles dorées et un bracelet en alligator noir.

L’Ingenieur Chronographe Sport (réf. IW380901), limitée à cinq cents exemplaires, est animée par le mouvement de manufacture IWC 89361.

Le boîtier de 44 millimètres en titane associé à un cadran et un bracelet en veau noirs produit sur l’ensemble un effet mêlant sportivité et élégance.

Le modèle phare est l’Ingenieur Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois. Le calendrier perpétuel tient automatiquement compte des mois de durées différentes, dont le mois de février des années bissextiles.

Performance et tradition, encore et toujours

A l’occasion des cinquante ans de Mercedes AMG,  IWC Schaffhausen célèbre l’anniversaire de son partenaire en lançant sur le marché une édition spéciale limitée à 250 exemplaires, L’Ingénieur chronographe Sport  « 50th Anniversary of Mercedes AMG ».

Proposé dans un boîtier en titane, ce chronographe sportif de manufacture dispose d’une protection antimagnétique sous forme de disque de frein.

Doté d’un cadran argenté avec échelle tachymétrique, ce garde-temps dispose donc, comme la première Ingenieur de 1955, d’une cage en fer doux qui le protège des champs magnétiques.

La gravure « A tribute to one man, one engine » rappelle que chaque moteur performance de Mercedes-AMG est monté de A à Z par un seul mécanicien dans l’usine de l’entreprise.

Le garde-temps a été présenté officiellement le week-end dernier à l’occasion de la course de 24 heures qui se déroulait dans l’ »enfer vert » du Nürburgring.

(Photo Lukas Schulze/Getty Images for IWC)