The Kooples lance son premier sac signature

Le sac à main, un indispensable pour asseoir le statut d’une marque de luxe accessible ? C’est du moins ce que semblent penser les griffes françaises sur ce créneau. Comme Maje et Sandro avant elle, mais aussi Isabel Marant, encore un peu plus haut sur l’échiquier luxe, The Kooples est prise la main dans le sac. La griffe mixte va en effet mettre l’accent sur cet accessoire avec le lancement d’une première vraie ligne, pensée comme telle, à la rentrée.


Emily Ratajkowski portant le sac à main pensé avec la marque parisienne – The Kooples

Pour appuyer ce lancement, la marque a choisi de surfer sur la notoriété d’une top : Emily Ratajkowski. Celle-ci a été l’inspiratrice de cette nouvelle gamme baptisée de son prénom. Au programme : un modèle d’esprit cartable, avec poches à soufflet, plutôt vintage et rigoureux, mais dont la métallerie veut rappeler le style rock cher à The Kooples. Le sac « Emily » sera décliné en trois tailles et six coloris pour son lancement, et commercialisé entre 300 et 400 euros pièce environ.

Une forme facilement identifiable donc, un pré-requis pour faire d’un sac un bestseller qu’ont bien intégré les griffes premium parisiennes. En quête de « son » sac iconique, la marque a mis les petits plats dans les grands avec une possibilité de pré-réserver son modèle sur internet depuis la présentation à la presse en ce mois de juillet, largement relayée par les magazines people et mode ainsi que les réseaux sociaux grâce à la popularité internationale de son égérie.


L’une des déclinaisons du sac à main « Emily » lancé le 1er septembre 2017 – The Kooples

La mise en vente effective aura lieu le 1er septembre prochain, sur le web donc, mais aussi dans l’ensemble des points de vente The Kooples en France et à l’international, soit un réseau de 400 boutiques et corners dans une trentaine de pays.

Pour développer la chaussure également, la marque mixte avait déjà misé sur une collaboration, cette fois avec une marque de référence : Puma. Des « collabs » accessoires qui s’inscrivent dans la durée, dans un esprit « statutaire », au moment où côté vêtement, la griffe accélère le rythme avec une nouvelle cadence d’une collection par mois.