TAG Heuer lance une exposition d’envergure dans dix villes à travers le monde

La marque de montres suisse TAG Heuer annonce le lancement, le 16 septembre prochain, de l’exposition « Heuer Globetrotter » dans dix boutiques réparties aux quatre coins du monde. Au total, ce sont dix expositions simultanées qui se tiendront à Paris, Genève, Munich, Venise, Singapour ou encore Tokyo, avec un thème spécifique pour chaque ville hôte. Le tout réalisé en étroite collaboration avec les collectionneurs locaux.

Pas moins de 400 pièces vintage emblématiques de la marque, provenant du Musée de la manufacture, à La Chaux-de-Fonds, ville suisse dans laquelle TAG Heuer est basée, seront exposées dans dix boutiques établies à travers le monde. Pour chaque ville, TAG Heuer a choisi un thème spécifique, présentant une partie des richesses de son histoire rythmée par les innovations, les collaborations, le sport, et bien sûr la création.

Passionnés, collectionneurs et simples curieux pourront ainsi (re)découvrir le patrimoine de la marque horlogère et ses garde-temps emblématiques, de la montre de poche aux compteurs de bord en passant par la « Heuer Monaco », portée par Steve McQueen dans le film Le Mans, sans oublier le « Mikrograph », créé en 1916.

Fait important, les collectionneurs de montres TAG Heuer font partie intégrante de ce projet. Dans chaque boutique participante, un collectionneur a ainsi pu choisir 20 pièces d’exposition auprès des autres collectionneurs de la région.

De Paris à Tokyo en passant par Miami

L’exposition, qui s’étendra du 16 au 30 septembre prochains, sera organisée à Paris sur le thème « Les Heuer classiques », avec une sélection de modèles intemporels, de la « Carrera » à la « Monaco » en passant par l’iconique « Autavia ». C’est la boutique TAG Heuer des Champs-Élysées, située au numéro 104 de la célèbre avenue parisienne, qui aura le privilège de présenter cette opération d’envergure.

Genève accueillera une exposition sur le thème « Les grandes inventions », celle de Munich sera dédiée aux « Montres militaires », celle de Venise à « L’automobile et (au) chronométrage », celle de Dubaï à « La voile et (à) la plongée », celle de Singapour à « La Formule 1 », celle de Hong Kong à « L’automobile et (aux) pilotes », celle de Sydney aux « Multisports », celle de Tokyo au « Design à travers l’histoire » et celle de Miami au « Design ».