Monte-Carlo, sur des airs de jazz !

maceo-parker
Maceo Parker. © DR

C’est dans le magnifique cadre de l’Opéra de Monte-Carlo que le Festival de Jazz revient pour une 8e édition du 26 au 30 novembre 2013. La programmation fait la part belle aux artistes prestigieux mais également aux nouveaux talents.

Le 26 novembre, Brad Mehldau et Mark Guiliana ouvriront le bal avec une nouvelle création Mehliana, aux frontières du jazz et du funk. Le même soir, Larry Coryell & Juan Carmona Quartet, deux géants de la guitare, nous feront partager leur passion du flamenco au blues.

Mercredi 27 novembre, le jazzman Marcus Miller et l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, dirigé par Damon Gupton, proposeront une nouvelle création, après une première rencontre exceptionnelle en 2008. Pour ce nouveau projet, de jeunes talents ont été invités à partager la scène : le talentueux Robert Glasper au piano, Kenn Hicks, chanteur lyrique aux frontières du jazz, le harpiste brésilien Edmar Castaneda ou encore le surprenant Grégoire Maret à l’harmonica.

Jeudi 28 novembre, soirée exceptionnelle avec Remember Shakti, groupe mythique des années 70,qui reviendra sur scène pour un dernier concert. Les deux leaders du groupe, John McLaughlin et Zakir Hussain célèbreront 40 ans d’amitié et de musique.

La soirée du 29 novembre sera consacrée à de jeunes talents de la scène jazz européenne d’aujourd’hui. Raphael Gualazzi, pianiste italien entre Paolo Conte et Harry Connick Jr, est sûrement l’une des futures grandes stars du jazz d’aujourd’hui. Eric Légnini, ce belge d’origine italienne, grand gastronome, sait mêler le jazz aux mélodies pop et à l’afro-beat. La soirée s’achèvera avec le concert de Kellylee Evans, chanteuse canadienne d’origine jamaïcaine, une prodigieuse voix de la nouvelle génération jazz. 

Pour clôturer le festival, le samedi 30 novembre, vous avez rendez-vous avec Maceo Parker, pilier de l’histoire de la funk music et de la soul mais également James Hunter, soul man et blues man anglais qui a accompagné des légendes comme Aretha Franklin, Etta James ou encore Willie Nelson. Enfin, découvrez une des nouvelles belles gueules du jazz : le jeune chanteur et harmoniciste franco-Italien : Charles Pasi.

Monte-Carlo Jazz Festival
Du 26 au 30 novembre 2013
Opéra de Monte-Carlo
www.montecarlosbm.com