Hublot : Anticythère le retour avec la combinaison de plongée futuriste EXOSUIT

Hublot : Anticythère le retour avec la combinaison de plongée futuriste EXOSUIT


Les moyens technologiques vont-ils permettre d’en découvrir davantage ?

 

Hublot : Anticythère avec la combinaison de plongée futuriste EXOSUIT
Hublot : Anticythère avec la combinaison de plongée futuriste EXOSUIT

C’est une aventure archéologique qui fait rêver. En 1901, le trésor d’« Anticythère » est découvert dans les eaux grecques, et révèle les restes du probable plus ancien « calculateur astronomique » de l’humanité.

Aujourd’hui, une expédition scientifique menée par Brendan Foley (plongeur-archéologue) retourne sur le site d’Anticythère au large de l’Ile Cythère pour une seconde fouille historique, et cette fois-ci équipée d’une combinaison de plongée développée à l’extrême : L’EXOSUIT qui porte les couleurs Hublot.

Pour soutenir et marquer l’évènement, Mathias Buttet, Directeur R&D Hublot est allé ce week-end assister aux plongées et a présenté la montre de plongée, elle-aussi extrême, l’OCEANOGRAPHIC EXO4000 qui rend hommage aux scientifiques engagés dans cette incroyable aventure.

Le mécanisme d’Anticythère est un des objets les plus mystérieux de l’histoire des civilisations. Aujourd’hui reconnu et minutieusement étudié par la communauté scientifique, il a été découvert en 1901, mais sans qu’on en comprenne alors à l’époque l’immense intérêt historique et technique. L’idée même d’une « machine » réalisée dans l’Antiquité gréco-romaine n’entrait pas dans le cadre de travail conceptuel des spécialistes de cette époque. Par la suite, les affirmations obscurantistes des non-scientifiques ont prétendu donner à l’artefact d’Anticythère une nature quasiment extra-terrestre, ce qui ne rendait pas le débat plus limpide. Aujourd’hui, le site dans les eaux Grecques au large de l’Ile d’Anticythère où ont été découverts les restes de ce qui est considéré comme le plus ancien « calculateur astronomique » de l’histoire de l’humanité, fait l’objet d’une deuxième expédition archéologique sous-marine.

Comme une combinaison spatiale ou un scaphandre futuriste…

Menée par le plongeur-archéologique Brendan Foley, l’expédition a cette fois-ci un atout de taille : une combinaison de plongée exceptionnelle, une véritable « armure sous-marine » développée aux USA, qui permet aux plongeurs-archéologues d’allier la souplesse d’une tenue de plongée à la résistance des petits sous-marins. EXOSUIT, c’est son nom, peut ainsi fonctionner jusqu’à 1’000 pieds, soit 300 mètres de profondeur. Elle porte les couleurs de Hublot qui soutient le programme.

240 kilos tout en alliage d’aluminium, 2 mètres de haut, le «scaphandre» dispose de 18 joints rotatifs qui lui assurent une relative souplesse, ainsi que des propulseurs à eau. Elle allie ainsi mobilité et résistance aux profondeurs. Le dioxyde de carbone est enlevé chimiquement et le ravitaillement en oxygène se fait selon le métabolisme du plongeur « au travail comme au repos ». Avec un maximum de 50 heures d’autonomie, les possibilités d’explorations sont décuplées. L’atmosphère conservée à pression normale permet aussi d’éviter de travailler sur les mélanges complexes de gaz qui sont nécessaires dans les bouteilles des plongeurs des profondeurs. Cet équipement a un coût de $1.3 million tant la technicité est avancée. Pour l’instant, une seule combinaison EXOSUIT a été fabriquée pour la Société JFWHITE grâce à qui l’équipement est utilisé pour l’expédition « Anticythère, le retour ». Une seconde combinaison, également destinée à JFWHITE est en cours de réalisation.

 

Hublot : Anticythère avec la combinaison de plongée futuriste EXOSUIT
Hublot : Anticythère avec la combinaison de plongée futuriste EXOSUIT


Hublot et l’aventure Anticythère
Depuis 2011, Hublot s’est associé au projet Anticythère en soutenant tout d’abord, une exposition au Musée des Arts et Métiers à Paris, puis en s’associant au grand projet du Musée Archéologique d’Athènes qui a ainsi pu créer notamment grâce à Hublot, une salle spéciale Anticythère avec une vitrine géante blindée, résistante aux chocs sismiques, fabriquée en Suisse sur commande de Hublot, qui expose les restes de la machine. Ainsi, aux côtés des restes de la machine, est aussi exposée parmi les œuvres, la montre Hublot « Hommage à Anticythère », mécanisme reconstitué et miniaturisé qui ajoute une nouvelle dimension du temps à la mécanique d’Anticythère. Cette exposition a été prolongée plusieurs fois et a battu des records de fréquentation. Le Ministre de la Culture avait d’ailleurs tenu à être présent pour découvrir et inaugurer l’exposition du trésor d’une beauté saisissante, fierté du peuple grec et de son histoire.

Hublot : Anticythère
Hublot : Anticythère