GIRAGLIA ROLEX CUP : MAGIC CARPET 3 ET ESIMIT EUROPA 2 COURONNES

De la magie dans l’air ! Esimit Europa 2, vainqueur en temps réel et Magic Carpet 3, vainqueur en temps compensé.

Une flotte record de 240 bateaux a participé à la 63e Giraglia Rolex Cup, une édition inédite qui a récompensé les deux seuls 100 pieds de la compétition. Igor Simčič sur Esimit Europa 2 (Slo) remporte les honneurs en franchissant la ligne d’arrivée le premier tandis que Sir Lindsay Owen-Jones sur Magic Carpet (GBR) soulève le trophée de la victoire toutes classes confondues.

boat

De la deuxième à la première place

En franchissant la ligne d’arrivée à Gênes à 18h32 jeudi dernier, Magic Carpet 3 est arrivé 65 minutes après Esimit Europa 2. À son arrivée, Lindsay Owen-Jones fut d’abord déçu d’avoir perdu la course à la vitesse de si peu.

« Nous savions avant de prendre le départ qu’Esimit était plus rapide sur l’eau que notre bateau, c’est pour cela que notre choix tactique était primordial pour avoir une chance dans la victoire au handicap » explique Lindsay Owen-Jones. « Ils ont dominé la course jusqu’au rocher de la Giraglia puis lors de la liaison entre la Corse et Gênes le vent a tourné pour eux et nous avons pu combler notre écart ».

« J’ai participé à bon nombre d’éditions de la Giraglia. Dont une qui a duré plus de 72 heures ! L’arrivée à Gênes est toujours très compliquée. On pense qu’on va y arriver en un seul bord et puis le vent tombe ou tourne et on doit trouver une nouvelle tactique, demander à l’équipage de changer de voiles, les remettre puis affaler de nouveau. C’est toujours très délicat. »

« C’est une belle course, amusante à faire. L’équipage adore y participer, nous sommes tous ensemble sur une longue période. Il y a toujours une inconnue, une part de chance dans la régate » conclut Sir Lindsay Owen-Jones.

Les honneurs pour Esimit Europa 2

Arrivée à Gênes jeudi dernier à 17h45, Esimit Europa 2 a bouclé les 243 milles de la course entre Saint-Tropez et Gênes en 29 heures, 11 minutes et 58 secondes.

Esimit Europa 2 s’impose ainsi pour la cinquième fois sur la Giraglia Rolex Cup (2010, 2011, 2012, 2014, 2015). À terre, Igor Simčič propriétaire du 100 pieds a confié : « Cette nouvelle victoire confirme que, par tous temps, notre bateau est imbattable en Méditerranée malgré l’arrivée de nouveaux bateaux très performants au départ. Nous avons gagné en 2012 dans des conditions extrêmes et cette année avec un vent très faible. Nous avons un bon bateau mais surtout un équipage bien préparé qui donne son maximum à chaque régate. »

La course au large de la Giraglia Rolex Cup (243 milles)

IRC toutes classes :

  1. Magic Carpet Cubed (GBR), Sir Lindsay Owen-Jones
  2. Give Me Five (FRA), Adrien Follin
  3. Esimit Europa 2 (SLO), Igor Simčič

Vainqueur en temps réel: Esimit Europa 2 (29 hours, 11 minutes and 58 seconds)

 Les régates côtières de la Giraglia Rolex Cup (Saint-Tropez)

IRC 0: Caol Ila R (USA), Alexander Schaerer
IRC A: B2 (ITA), Michele Galli
IRC B: Dare Dare (FRA), Christophe Bru
ORC A: Bewild (GBR), Renzo Grotteschi
ORC B: Overdose Bravo (FRA), Luc Baradat

 Le prologue de la Giraglia Rolex Cup Sanremo-Saint-Tropez (60-nm)

Jet Lag (FRA), Richard Burton

 Pour Rolex, partenaire de la course depuis 1998, la Giraglia ouvre la saison de voile en Europe précédant la Rolex Fastnet Race (UK), la Maxi Yacht Rolex Cup (Italie) et la Rolex Middle Sea Race (Malte). 

Pour retrouver toutes les photos et vidéos libres de droits, l’ensemble des informations de la course et le calendrier de la voile Rolex, rendez-vous sur la Press Room Rolex