Quand Chanel défile à Cuba

La nouvelle collection Croisière 2016/17 de Chanel a été présentée ce mardi 3 mai par Karl Lagerfeld lors d’un défilé historique au Paseo del Prado, artère emblématique de La Havane reliant son cœur historique du XVIème siècle à son centre actuel.

“C’est une idée cosmopolite de la mode locale”, explique le créateur. L’esprit de ces collections fait référence à des images d’un ailleurs. Elles sont construites autour d’un thème, d’une identité souvent liée à une destination nouvelle. Pas folklorique ou nostalgique, l’idée est de capturer l’ambiance d’un lieu, s’inspirer de ses paysages, se laisser influencer par ses habitants, sa lumière, sa culture, ses couleurs…

Ainsi, chaque silhouette traduit une nouvelle réalité mélangeant ancien et nouveau monde, modernité et interprétation personnelle. De ce melting-pot d’influences, de ces touches redéfinies, une nouvelle collection naît, entre deux saisons.

image

image

Le rêve cubain de Chanel

Les vieilles voitures colorées de La Havane comme imprimé flamboyant, des tee-shirts “Coco Libre” en référence au célèbre slogan “Cuba Libre”, des minaudières en forme de boîte à cigarres, des bérets façon Che Guevara… Baptisée “Coco Cuba” la collection est pleine de références à la culture de l’île des Caraïbes.

“C’est un Cuba purement imaginaire, qui n’a peut-être jamais existé, mais c’est ma vision. Je n’ai pas fait de recherches spécifiques, même si j’avais à l’esprit des gens comme Xavier Cugat”, avoue Karl Lagerfeld.

image

image

image

www.chanel.com