Dom Pérignon dévoile sa collaboration artistique avec Tokujin Yoshioka

Pour les fêtes de fin d’année 2017, Dom Pérignon dévoile sa nouvelle collaboration artistique avec l’artiste japonais Tokujin Yoshioka. Par la création d’un coffret en édition limitée et la réinterprétation du célèbre blason apposé sur la bouteille, Tokujin Yoshioka dévoile une caractéristique singulière du Dom Pérignon Vintage 2009.

Après Marc Newson, Karl Lagerfeld, David Lynch ou encore Iris van Herpen, Dom Pérignon invite l’artiste japonais Tokujin Yoshioka à réinterpréter la bouteille et le coffret d’un de ses millésimes, Dom Pérignon Vintage 2009.

Né lors d’une année de forte chaleur, le millésime 2009 de Dom Pérignon est un champagne solaire et lumineux, répondant parfaitement à l’énergie et la beauté de la lumière qui imprègnent le travail de Tokujin Yoshioka. Sa création réinterprète ce millésime si particulier pour la Maison et évoque son éclat, à l’œil comme au palais, comme l’exprime Richard Geoffroy, Chef de Cave de Dom Pérignon : « La complicité entre Tokujin et Dom Pérignon a été pour moi une évidence. Lorsque nous avons goûté le champagne, il a d’emblée fait le lien avec le caractère solaire de Dom Pérignon Vintage 2009. »

 

© Dom Pérignon

Pour faire ressortir le potentiel singulier de ce millésime, l’artiste a réalisé une scénographie composée de trois blocs de cristal formant un prisme entourant la bouteille de champagne. « Les notions de lumière, de transparence et d’éclat sont particulièrement pertinentes », explique Tokujin Yoshioka. Comme une extension de sa création, le bouclier, blason de la Maison, a également été revisité et repris sur le coffret accompagné de la signature de l’artiste.

Cette édition Dom Pérignon par Tokujin Yoshioka est proposée en édition limitée sur commande à l’occasion des fêtes de fin d’année 2017. L’artiste a également imaginé une réinterprétation de Dom Pérignon Rosé 2005.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.